Des chercheurs découvrent des failles critiques dans trois plugins WordPress utilisés sur plus de 400 000 sites Web permettant d’accéder à un compte administrateur, des correctifs sont disponibles