Des chercheurs préviennent que Xiaomi a enregistré les habitudes de millions d’utilisateurs, aussi bien lorsqu’ils allaient sur le web que lorsqu’ils se servaient de leur dispositif