Les dépenses liées aux services cloud computing atteignent un niveau record au premier trimestre 2020, en hausse de 34 % en raison de la demande de travail à distance