Usage non-autorisé d’un logiciel : quelle action entamer ?