Vingt ans après, le créateur du virus informatique « I Love You » témoigne